Télé poubelle ou public poubelle ?2 min pour lire

Tout le monde se souvient de Loft Story.  Première émission de télé-réalité en France (et accessoirement en Belgique pour ceux qui recevaient M6 par satellite ou débordement hertzien).
J’avoue que, moi-même, je fût un assidu de cette émission. Oui, je sais, il n’y a pas de quoi se vanter !

Cette émission était la première du genre en France. Nous ne savions pas trop à quoi cela ressemblait et les candidats non plus. Et, à mon avis, c’est ce qui a fait le succès de cette émission : personne ne savait (y compris la production et les candidats) ce qui allait se passer.
Bien sûr, on avait déjà entendu parler de Big Brother, mais sans plus.

Puis, la télé-réalité a commencé à s’incruster dans la boite à grimaces. On y a droit à toutes les sauces : avec de parfaits inconnus, avec des stars (has-been généralement) ou des pseudo-stars.
On en voit glander vivre ensemble pendant 3 mois, on en voit vivre dans la jungle, d’autres faire de la cuisine et se noter comme à l’école des fans (sauf que tout le monde ne gagne pas), on en voit chercher l’amour dans les pachis (les prés pour les non-wallons 🙂 ) et bien d’autres encore dont on ne connait pas l’existence car le programme n’est pas encore arrivé à nos portes.
Ah oui, j’allais oublier Star Academy et autre Nouvelle Star. Sacrilège 🙂

Je pensais que nous avions atteint le fond avec « Qui veut épouser mon fils? »
Et bien non. Je pense que ce n’est pas l’émission qui nous a fait toucher le fond, c’est le message que je viens de lire sur un site spécialisé dans l’audiovisuel : « Après le succès de cette première saison de « Qui veut épouser mon fils? », TF1 prépare déjà la suite, et lance un appel à candidat.« .

Le succès ?! Il y avait donc des téléspectateurs ?? Y a-t-il autant d’abrutis ?
Dites-moi que les chiffres sont truqués !
On m’aurait dit que Mireille Mathieu avait changé de coiffure que ça aurait été plus crédible !

Bon, force est de constater que cette émission a trouvé un public. Lequel… ça… j’aime autant ne pas le savoir.

Déjà « L’amour est dans le pré » c’est très limite mais l’histoire de la mère qui essaie de fourguer son fils c’est carrément irréel.

Ce qu’il y a de bien avec la télévision, c’est que dès qu’elle touche le fond, les téléspectateurs arrivent avec leurs pelles pour aller encore plus bas.

Ah, et je vous rassure : Mireille Mathieu n’a pas changé de coiffure !

Laissez un commentaire