Megaupload et le pouvoir des américains.7 min pour lire

Megaupload

Il y a quelques jours, un drame planétaire a eu lieu : la fermeture de Megaupload !
Cette fermeture fait un buzz incroyable. J’en ai même vu certains comparer la disparition de Megaupload aux évènements du 11 septembre 2001.

Megaupload est un site internet comme un autre. Lors de la fermeture de Napster il y a quelques années, il n’y a pas eu un tel buzz. Bon, c’est vrai, Facebook et Twitter n’étaient pas encore de la partie.

Bref, il fallait que je donne mon avis sur cet évènement.

Megaupload

Dans les médias, nous pouvons voir et entendre que Megaupload est un site illégal. Je suis d’ailleurs resté sur le cul quand, sur une chaîne belge, on insistait sur le côté illégal du site.
Pourtant, et arrêtez-moi si je me trompe, mais Megaupload n’a rien d’illégal. Ce n’est qu’un site de partage de fichiers et jusqu’à preuve du contraire, partager des fichiers n’est pas illégal.
Il vous suffit de vous rendre dans l’hypermarché le plus proche pour vous apercevoir qu’il y a en rayon des CD et DVD vierges, support par excellence pour le partage de fichiers.
Par contre, on ne peut pas partager n’importe quel fichier. Et encore, ce n’est pas tant le fichier qui est important mais son destinataire.
Si vous faites des photos lors de l’anniversaire du petit dernier et que vous souhaitez les envoyer à toute la famille, vous pouviez utiliser Megaupload (Rapidshare, Mediafire et j’en passe). C’est totalement légal.
Si vous achetez le dernier CD de Taylor Swift et que vous l’uploadez sur un site de partage de fichiers, cela dépend, là, du destinataire. Si ce destinataire c’est vous (par exemple pour récupérer les MP3 pour les écouter au bureau), c’est légal. Par contre, poster le lien de récupération sur un forum afin que les fichiers soient téléchargés par tout le monde, c’est illégal.

Donc, ce n’est pas le site Megaupload qui est illégal mais bien son utilisation.
Condamner Megaupload reviendrait à condamner une société parce que les utilisateurs des produits fabriqués/proposés font des choses illégales avec ces produits/services.

Cela reviendrait par exemple à obliger les constructeurs automobiles à payer les amendes pour excès de vitesse car ils n’ont pas fait le nécessaire afin qu’il soit impossible de dépasser les 120 (130) km/h.
Pourtant, non seulement on continue à construire des voitures puissantes mais on cherche par tous les moyens à les rendre encore plus puissantes !

Vous allez me dire que Megaupload a clairement été créé pour le piratage de fichiers protégés par les droits d’auteurs. D’accord. Le fabricant d’armes n’est pourtant jamais condamné lorsqu’un meurtre est commis avec une arme qu’il a fabriqué. Arme conçue au départ pour tuer !

Il faut donc arrêter de considérer Megaupload comme un gros méchant. Ce n’est pas le site qui est illégal mais bien son utilisation.
Un peu comme Youtube. Leur slogan est « Broadcast yourself ». Preuve que le site est légal et non destiné au piratage. Pourtant, les clips protégés par des droits d’auteurs sont légion. A quand donc la fermeture de Youtube par le FBI?

Le FBI
FBI vs Megaupload
L'image du FBI qui remplace le site Megaupload

La question qui, moi, me turlupine le plus c’est comment le FBI a arrêté le site.
En effet, Megaupload n’étant pas aux Etats-Unis, comment le FBI a eu autorité pour cette fermeture et cette arrestation ?
La justice américaine a décidé que Megaupload fait un commerce illégal. D’accord. Jusque là, les américains font ce qu’ils veulent. Mais ils n’ont pas à imposer leurs lois à toute la planète.
Que les autorités américaines décident de bloquer l’accès au site. Ca leur regarde. Si ils veulent se lancer dans la censure à la chinoise, on ne peut rien dire. Les américains ont voté, ils assument 🙂
Mais nous, ici, en Europe, nous n’avons pas à nous plier aux lois américaines et à sa justice.
Il ne fallait donc pas fermer le site mais bien en bloquer l’accès sur le sol américain.

Moi, c’est ce côté-là qui me dérange le plus.
Que Megaupload ferme, non. Car non seulement je ne m’en servais pas beaucoup mais en plus il en existe bien d’autres.
Et pourquoi Megaupload et non RapidShare ou Youtube ?

Sur Twitter et Facebook, on peut lire des messages de personnes bien embêtées car elles ne pourront plus pirater tranquillement arguant la liberté. Désolé mais voler ce n’est pas très légal quand même !
Par contre, j’en vois très peu s’inquiéter du poids qu’ont les américains sur le monde aussi bien virtuel que réel.
Le président français a d’ailleurs salué cette fermeture et l’arrestation des créateurs du site. S’est-il rendu compte qu’il félicitait également les américains de prendre le pouvoir sur le planète ?

Les réactions

Ca n’a pas traîné : les internautes ont réagit négativement (en majorité) à la fermeture de Megaupload.
Pourtant, comme je l’ai dit, des sites comme celui-là, il y en a bien d’autres.
Ce qui revient le plus souvent c’est la liberté et le droit à la culture. Donc, tous ces internautes donnent raison aux autorités américaines : Megaupload était utilisé majoritairement pour le piratage.
Je rappelle que c’est illégal même si les suisses ont une autre vision des choses.

Anonymous

Un groupe appelé Anonymous a aussi réagit en bloquant certains sites comme le site du FBI, du gouvernement américain, de Sony Music,…
Par contre, là où je suis un peu moins d’accord, c’est d’avoir bloqué le site de l’Elysée. Le France n’a rien fait dans l’arrêt de Megaupload. Le président français a juste exprimé sa joie face à cette fermeture. Or, les Anonymous, prônent un internet où tout le monde peut s’exprimer librement. S’attaquer à un site officiel français parce que son président s’est exprimé librement va, pour moi, à l’encontre du leitmotiv des Anonymous.

Je suis en grande partie d’accord sur le fait qu’internet perd peu à peu de sa liberté. En même temps, un internet 100% libre n’est pas faisable. Imaginez un peu si le monde dans lequel nous vivons n’avait aucune loi. Un monde où tout le monde peut faire ce qu’il veut. Où il n’y a aucune répression.
Ca serait l’anarchie la plus complète ! Parce qu’un monde totalement libre, cela veut dire que si votre voisin aime votre nouvel écran plat, il a tout à fait le droit d’entrer chez vous pour le prendre.
Aberrant ? Transposé sur l’internet cela veut dire qu’on peut librement télécharger un DVD sans être inquiété. C’est pourtant autant du vol que le voisin qui vient prendre votre télé.

Il faut donc encadrer internet, c’est nécessaire. Mais il faut une loi mondiale. Il faut que tous les pays se mettent d’accord. Et quand on voit qu’en Belgique il a fallu plus d’1 an pour que le nord et le sud se mettent d’accord, on est pas prêt de voir tous les pays du monde se mettre d’accord sur quelque chose d’aussi important qu’internet.
En effet, il n’est plus trop possible aujourd’hui de déclarer la guerre à un pays afin de lui voler un morceau de terrain. Il faut donc se rabattre sur l’autre monde : le virtuel. Il faut essayer d’avoir le plus gros morceau : entendre par là avoir le plus de pouvoir.
Et c’est ce que font actuellement les américains (point de vue personnel !). Ils essaient de prendre le contrôle d’internet au grand complet et tout le monde applaudi !

Il a fallu des milliers d’années à la civilisation pour faire un monde comme on le connait aujourd’hui et ce n’est pas encore vraiment au point.
Internet est un autre monde qui n’a que 20 ans ! Qu’est-ce que c’est que 20 ans comparés aux milliers d’années du monde réel ?

1 commentaire sur “Megaupload et le pouvoir des américains.7 min pour lire

Laissez un commentaire