Pas de fin du monde dans l’immédiat

En raison d’une action syndicale, les extraterrestres n’envahiront pas la Terre en ce 21 décembre.
Un arrêt de travail a été décidé ce matin. Les extraterrestres estiment travailler dans des conditions trop humaines et demandent à ce que leur vie soit plus inhumaine car, d’après le porte-parole des E.T., « nous ne sommes pas des humains, nous n’avons pas à être traités comme eux ».
Des négociations sont en cours pour rallonger leur temps de travail. Le plus difficile restera de supprimer des jours de congés, chose que le gouvernement interplanétaire se refuse à faire.

Notre envoyé spécial sur place, David Vincent, nous rapporte un débat houleux qui risque de s’éterniser encore un moment.
Afin de maintenir l’ordre, la Terre a envoyé le maréchal des logis-chef Ludovic Cruchot et son équipe.
« La fin du monde sur Terre était une des solutions envisagées contre l’austérité et la crise économique qui nous frappe en ce moment. Cela met les gouvernements de la Terre dans une mauvaise posture » nous rapporte l’ONU.

Par conséquent, le conseil des invasions est dans le regret d’annoncer à la Terre que la fin du monde est reportée à une date ultérieure et qu’ils feront connaître la nouvelle date via le calendrier des apiculteurs.

Les Témoins de Jéhovah se refusent à tout commentaire.

Laissez un commentaire