C’est fait, les humains ont tué le tout dernier rhinocéros du Mozambique2 min pour lire

Personne ne sait exactement quand les rhinocéros ont commencé à peupler les forêts et les plaines du Mozambique, mais tout le monde peut dire avec certitude à quelle date leur règne dans le pays s’est achevé. Les 15 derniers animaux qui existaient encore au Mozambique ont été retrouvés morts sans leurs cornes, victimes d’un massacre perpétré par des braconniers.

viaC’est fait, les humains ont tué le tout dernier rhinocéros du Mozambique – WikiStrike.com

Je n’ai même pas envie de commenter cette information tellement elle me dégoûte!
Je vous invite à aller lire l’article complet sur le site de WikiStrike.

J’attends avec impatience le jour où on pourra titrer « C’est fait, on a tué le dernier con de la planète ». Malheureusement, ça, ça ne risque pas d’arriver un jour.

Chaque fois que je trie mes déchets, que je vais au parc à conteneurs pour y déposer de vieux appareils pour le recyclage, que je marche au lieu de prendre ma voiture, je me dis que je fais probablement tout ça pour rien. J’ai souvent l’impression d’être la seule personne à me soucier de l’avenir de la planète alors que je n’aurai même pas de descendants.
Je me soucie d’une planète qui sera peuplée de personnes qui ne respectent rien car on ne leur aura pas appris à respecter les autres ainsi que la faune et la flore. Parce que si trier ses déchets aujourd’hui n’est pas d’une grande utilité vu que le recyclage n’est pas encore totalement au point, cela a comme intérêt principal d’éduquer les enfants au respect de la planète. Oui mais voilà : on a même réussi à tuer l’éducation.

Mais vu que les parents ne respectent rien, il est normal que les enfants non plus. Aucun respect pour la race humaine comme les autres animaux qui peuplent la planète. Il n’y a plus de rhinocéros au Mozambique.  Bientôt il n’y aura plus d’animaux du tout nulle part. Je ne serai plus là pour le voir, heureusement. Et franchement, vous qui avez des enfants, je vous plains : vous allez leur laisser une planète dévastée. Une planète que ces mêmes enfants détruiront un peu plus. Pour rappel, la Terre est la seule planète habitable dans le système solaire. Lorsqu’il ne sera plus possible d’y vivre, il n’y aura pas d’autres alternatives.

Si au moins cette bête était morte à cause d’un peuple victime de la famine, j’aurais pu le comprendre. Mais non, il a été tué pour ses cornes qui ont des vertus aphrodisiaques (ça reste encore à prouver).

En gros, des coincés du cerveau ont tué un animal pour des coincés du cul.

Arrêtez vos conneries et essayez de garder une planète vivable et vivante. L’argent ne remplacera jamais une faune et une flore. Jamais.

Laissez un commentaire