Mourir pour une place de parking

ParkingOn savait qu’on pouvait mourir pour un GSM, un lecteur MP3 ou même pour un petit billet de 20€, mais une vie perdue pour une place de parking, je pense que c’est une première.

Cela se passe en Chine, à Pékin plus précisément.
Une femme se trouvait à proximité d’un arrêt de bus avec son bébé de 2 ans assoupi dans une poussette.
Un automobiliste désirait se garer là où se trouvait la femme mais elle a refusé de bouger. L’automobiliste est alors sorti de son véhicule pour frapper la femme.
Il a ensuite saisi l’enfant pour le jeter violemment sur le sol. L’enfant n’a émis aucun cri ni pleurs, d’après un vendeur de rue ayant assisté à toute la scène.
Un autre homme est sorti du véhicule pour frapper à son tour cette femme. Il s’est ensuite enfui.

L’enfant a été transporté d’urgence à l’hôpital mais 50 heures plus tard les médecins annonçaient son décès.

Le quadragénaire soupçonné d’avoir projeté la petite fille sur le sol a été arrêté. Il avait déjà purgé une longue de peine de prison pour vol et avait été libéré l’an dernier.
La justice chinoise n’étant pas la justice européenne telle qu’on la connaît, cet homme risque à présent la peine de mort si il est reconnu coupable de meurtre.

Quant à l’autre homme, celui qui s’est « contenté » de frapper la femme, il s’est rendu à la police.

On ne peut plus dire que la vie ne tient qu’à un fil mais plutôt que la vie ne tient qu’à une place de parking.
Vous voilà prévenus : si un automobiliste vous demande de vous écarter afin qu’il puisse se parquer, ne refusez pas! Il en va de votre vie.

Laissez un commentaire