Fumer en étant enceinte engendre un… homosexuel!

smoking pregnant

Des études, il y en a des tonnes. Celle là, elle vaut son pesant de cacahuètes.

Une étude récente et controversée (tu m’étonnes) affirme que le mode de vie peut avoir une influence sur l’intelligence, la sexualité et l’autisme du bébé.

Ainsi, le professeur Dick Swaab, spécialiste en neurologie à l’université d’Amsterdam, affirme qu’une femme enceinte qui fume et qui prend des amphétamines, a plus de chances d’accoucher d’une lesbienne ou d’une bisexuelle.
Même chose pour les femmes stressées : la production de cortisol (l’hormone du stress) modifiant la production d’hormone sexuelle foetale.

Ce professeur a également relevé dans son enquête qu’une femme trop exposée à la pollution risque de mettre au monde un enfant autiste.

Si maintenant la maman a eu plusieurs garçons, le dernier né aura plus de chances de devenir gay car le système immunitaire de la mère s’est renforcé contre les hormones mâles au cours des autres grossesses.
C’est drôle mais là, je pense tout d’un coup aux manifestations anti mariage pour les couples homosexuels en France où on voyait des familles nombreuses ultra catholiques défiler. Il y en a quelques unes qui vont faire une drôle de tête lorsque le dernier né fera son coming-out!

Heureusement qu’il y a des gens pour financer ce genre d’études. On s’ennuierait ferme sans ces affirmations… fumeuses!

Laissez un commentaire