#Elections : équité entre les partis dans les médias non respectée #be25059 min pour lire

Bulletin de voteAujourd’hui, un sujet ennuyeux pour certains : élections et politique.
Avec cette période électorale, il y a des règles d’équité entre les différents partis politiques dans les médias audiovisuels.
En Belgique, si une chaîne de télévision octroie 20 minutes au PS, elle doit aussi octroyer 20 minutes au MR ainsi qu’au parti Bidule. Afin de s’assurer le respect de cette équité, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) surveille.

Toutefois, en regardant les émissions d’information et les débats politiques, quelque chose me dérangeait. Cela ne concernait pas le temps de parole mais bien le nombre de fois où un parti politique est mentionné.

Je m’explique : j’entends souvent parler du PS ou du MR mais beaucoup plus rarement du parti La Droite ou du Parti Pirate. Mes 20 ans de radio m’ont appris une chose : plus tu répètes un message, plus il entrera dans la tête des gens. Cela s’appelle le lavage de cerveau.
D’ailleurs, lorsque vous étiez à l’école, pour apprendre ce poème ridicule (que vous avez probablement oublié aujourd’hui), vos parents vous le faisaient lire plusieurs fois jusqu’à ce que ça rentre. C’est bien la répétition qui permet de mémoriser.
Et puisque je parlais de mon expérience en radio, l’exemple le plus flagrant reste la publicité. En 20 ans, je n’ai eu qu’un seul annonceur qui a payé pour que sa publicité ne soit diffusée qu’une seule et unique fois et à un moment bien précis. Tous les autres demandaient à ce que leur publicité soit diffusée le plus souvent possible (pour le moins cher possible).

Sur base de ce constat, j’ai décidé de mener une petite enquête pour votre blog préféré (laissez moi rêver!). Je pense que c’est la première fois que je fais une enquête complète (d’habitude je me contente de vérifier les informations avant de les publier).

Bien entendu, mes moyens sont limités. Je ne suis pas une journaliste professionnelle, je n’ai pas un temps infini et mes moyens matériels ne me permettent pas de faire des statistiques à grande échelle.

Par conséquent, mon enquête s’est limitée à une seule chaîne de télévision et sur 8 jours.
J’ai noté chaque fois que la chaîne parlait d’un parti politique dans des émissions d’informations ou politiques.

Comme chaîne, j’ai choisi la RTBF (La1). Pourquoi? Parce que c’est la chaîne publique et donc celle qui doit être la plus neutre.
C’est aussi la seule chaîne distribuée sur la TNT (télévision numérique terrestre (hertzien)).
L’autre grosse chaîne diffusée en Belgique, la privée RTL-TVI, bien qu’à destination de la Belgique, n’est pas sous juridiction belge puisqu’elle est émise depuis le Grand Duché de Luxembourg. Et donc, non soumise à la réglementation du CSA belge.

Mon enquête s’est portée sur la période qui va du 16 au 23 mai 2014.
Les émissions suivantes ont été prises en compte :

  • JT de 13h
  • Régiopoly (émission politique sur une région)
  • Tribune électorale (espèce d’encart publicitaire pour un parti politique)
  • Revu et corrigé (émission politique et d’actualités)
  • Mise au point (émission généralement politique diffusée tout au long de l’année)
  • JT de 19h30
  • Les éventuels débats politiques diffusés après le JT de 19h30

Je ne me suis basée que sur les partis francophones pour les élections fédérales et régionales. Je ne me suis pas occupée des élections européennes étant donné que c’est super compliqué, que personne ne comprend rien et que la plupart des gens voteront pour une bouille sympa sur les tracts électoraux.

Voici la liste des partis dont on a parlé, en bien ou en mal, sans tenir compte de la durée.
Si le nom du parti a été prononcé ou affiché sur l’écran, j’ai compté 1. Si le nom du parti a été prononcé plusieurs fois dans le même reportage, je ne compte qu’un seul passage. Par contre, si dans le reportage suivant le nom du parti est encore mentionné, j’ajoute 1.
Dans les émissions spécifiquement politiques, je n’ai compté que 1 si le parti était présent au débat. Qu’il ai eu la parole 2 minutes ou 20 minutes.

  • PS : 25
  • MR : 19
  • CDh : 15
  • Ecolo : 15
  • FDF : 7
  • Parti Populaire : 4
  • PTB-Go : 4
  • ProBruxsel : 1
  • Parti Pirate : 1
  • La Droite : 1
  • Vega : 1

Ceci représente donc le nombre de fois où un parti politique a été montré d’une quelconque manière sur la RTBF1 (La1) entre le 16 et 23 mai dans les émissions diffusées entre 10h et 22h.
Si un parti n’est pas affiché, c’est simplement qu’il n’a pas été mentionné ou obtenu du temps d’antenne dans la période sus-mentionnée.

Comme on peut le constater, le PS s’en sort haut la main. Le MR le talonne de près. Il ne faut donc pas en tirer la conclusion que la RTBF est la chaîne du PS. Je répète que je ne suis pas une journaliste professionnelle et que j’ai peut-être raté l’un ou l’autre passage du MR.
CDh et Ecolo sont globalement bien représentés également.
Si on prend le PS, sur 8 jours, cela veut dire qu’on en a parlé 3.13x par jour en moyenne. Alors que le Parti Pirate par exemple, n’a eu qu’un seul droit de passage (et encore, c’était dans un reportage de 3 minutes où étaient présentés rapidement 3 partis alternatifs).

Sur ces 8 jours, 11 partis ont été représentés. Pourtant, il y en a un nombre impressionnant. Donc, bien sûr il est impossible pour la RTBF de parler de tous les partis tous les jours mais vu le nombre de partis, je trouve que les partis alternatifs sont sous-représentés.

Je vais prendre le cas de la Tribune Electorale diffusée juste avant le JT de 19h30.
16/05 : MR
19/05 : PS
20/05 : CDh
21/05 : Ecolo
22/05 : MR
23/05 : PS
Sur 8 jours, pas un seul parti alternatif n’a eu sa tribune. Peut-être que cet encart est payant (j’avoue ne pas savoir). Mais si cet encart est gratuit, je trouve étonnant qu’aucun parti alternatif n’a demandé à s’y trouver.

Vous allez d’ailleurs me dire que si les partis alternatifs ne sont pas représentés sur toute une semaine (toutes émissions confondues) c’est parce qu’ils n’en font pas la demande ou qu’ils refusent. Pensez-vous vraiment qu’un petit parti sans aucun subside (car en Belgique seuls les partis ayant déjà des élus ont des subsides), va refuser un peu de publicité?
Je n’ai pas de réponse, je ne veux donc pas spéculer et entrer dans des discussions de comptoir. La seule conclusion que je peux en tirer c’est que la parité sur 8 jours (la semaine juste avant les élections, donc la semaine la plus importante) n’est pas respectée. Peut-être que sur toute la période électorale, si on compte toutes les diffusions on arriverait à un temps égal entre tous les partis mais j’en doute vraiment.

Bref, si le temps imparti dans une même émission entre tous les partis est calculé, on s’aperçoit que sur 1 semaine, cette équité est loin d’être respectée. Très loin.
Au moment où j’écris ces lignes, une émission politique est diffusée sur La1 où sont invités les présidents des partis politiques pour un ultime débat avant les élections de ce dimanche. Tous les présidents? Non bien sûr! Uniquement ceux du MR, PS, CDh et Ecolo. Les autres partis n’ont pas le droit de s’exprimer une dernière fois.

Un autre point que je voudrais souligner, c’est le fameux test électoral proposé sur le site de la RTBF. En répondant à quelques questions, le test vous dit quel parti vous correspond le mieux. Oui mais : seuls les partis ayant déjà un élu sont présents dans ce test!
Il est donc complètement faussé! Et il ne faut absolument pas en tenir compte!

RTL-TVI propose le même test mais le constat est le même : uniquement les partis qui sont déjà en place.
Parce que, si j’ai parlé de la RTBF ici, un rapide coup d’oeil sur RTL-TVI donne le même résultat : ce sont les partis traditionnels qui sont représentés et les partis alternatifs mis de côté. Ce n’est pas propre à la RTBF et je tiens à préciser que ce billet ne met nullement en cause la RTBF! C’est valable pour les autres chaînes et même la presse écrite.

Moralité, si le vote est important pour vous, je vous conseille vivement de vous renseigner autrement que par la télévision ou la presse écrite. Il y a internet qui peut vous être d’une grande aide.
Par exemple, sur le site du gouvernement, vous pouvez trouver la liste de tous les partis qui se présentent aux régionales, aux fédérales et aux européennes (vous pouvez cliquer sur le lien, cela ouvre une nouvelle page).
Vous pouvez aussi en parler entre vous. Je suis toujours étonnée de voir qu’on parle plus facilement de ses positions sexuelles que du parti pour lequel on va voter. Comme si on en avait honte. Si moi je ne vous le dis pas dans ce billet, c’est tout simplement que je ne cherche pas à vous faire voter pour l’un ou l’autre parti. Mais si vous me le demandez, je répondrai sans problème. Car, pour moi, il n’y a rien de mal à cela.
Bien au contraire : c’est en parlant entre amis ou en famille qu’on peut trouver le parti qui nous convient le mieux.

Maintenant, si vous n’allez voter que pour éviter une amende (vu que le vote est obligatoire), je ne peux rien vous conseiller si ce n’est de faire comme toutes les personnes dans votre cas : votez pour celui qui a une bonne bouille. Mais si on en arrive à un monde tel que montré dans le film Idiocracy, il ne faudra pas venir vous plaindre.

J’ai compté 28 partis pour le fédéral : MR, FDF, Ecolo, PS, Parti Populaire, PTB-Go, MG, La Droite, Debout les belges, B.U.B, RWF, VLC, Move, NATION, CDH, NWA, RassemblementWalon, Faire Place Nette, P+, Lutte Ouvrière, Wallonie d’Abord, MGJOD, Parti Pirate, FW, Partipensionnés, CIM, ISLAM, Vox Populi Belgica.
Pour les régionales, j’en ai compté 25 : MR, FDF, Ecolo, PS, CDH, Parti Populaire, PTB-Go, La Droite, RWF, NWA, Parti Pirate, MG, Debout les belges, P+, Wallonie d’Abord, RassemblementWalon, FW, Atomique, R, VLC, FDF, Vega, ISLAM, Union des libéraux, UdL.
Mais j’en ai sûrement oublié…
Honnêtement, il y a des partis dont je n’ai jamais entendu le nom.

Je vais en rester là. Je pense que c’est la première fois que j’écris un billet aussi long et aussi sérieux. Je tiens une nouvelle fois à préciser que ceci n’a rien d’officiel et que ce n’est que mon observation sur 8 jours et sur une seule chaîne de télévision (mais c’est interpellant).

6 commentaires sur “#Elections : équité entre les partis dans les médias non respectée #be25059 min pour lire

Laissez un commentaire